VINCENT BOILLAT


Vincent Boillat reçoit sa première batterie pour son 7ème anniversaire après avoir « épuisé » ses parents en tapant sur tout ce qui se présentait devant lui. Après quelques années d’études de la batterie, il souhaite ouvrir son horizon musical et entre dans la classe professionnelle de percussions classiques au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds en 1999. La même année, il est sacré champion suisse en percussion classique dans la catégorie « Excellence », à Altishofen. Il poursuit son cursus et obtient : un diplôme d’enseignement de la percussion classique avec mention, un certificat de Jazz du Conservatoire de la Chaux-de-Fonds, un 2ème certificat de batterie au Conservatoire de Delémont et un diplôme de batterie au Conservatoire de Delémont.


Durant sa formation, il participe activement à de nombreux Workshops et stages classiques, ainsi qu’à des Workshops Jazz. Il donne de nombreux concerts à Cuba, en Colombie, en Suisse, en Belgique et en France et a participé également à différents festivals, comme le Festival International de Jazz « Jazz Plazza » à Cuba, Paléo Festival, festival du Chant-du-Gros, ou encore aux Promotions du Locle.

Il joue actuellement, en tant que batteur avec notamment Grand Reportage Ensemble, Kilowatt Sound Sensation, Darlly Maya Trio, Quintette Poursuite, Itinérant, Compagnie d’Eustache et Vincent Boillat Trio.
Il joue également en tant que percussionniste avec le Choeur Echo des Sommêtres, l’orchestre symphonique de Bienne, du Jura, de Neuchâtel et de La Neuveille, l’orchestre du Conservatoire de La Chaux-de-Fonds, l’Ensemble de Cuivre Jurassien, et encore bien d’autres ensembles.

Pour finir, étant passionné de l’enseignement, il donne des cours à la Musique Scolaire au Locle, à l’École jurassienne et Conservatoire de Musique à Delémont, ainsi qu’au Collège Musical à La Chaux-de-Fonds.
Il organise et co-anime durant l’été dans le Jura un stage d’improvisation sur cinq jours, appelé le « Métis-Stage », basé sur le rythme et ouvert à tous les instruments.

X